Etude de la femelle russe par le docteur Pauline

Publié le par Pauline Prodhome

La femelle russe est un animal au sang froid, dotée des caractéristiques de plusieurs volatiles. Elle emprunte à la pie le fait de courtiser ce qui brille, à l’autruche les pattes élancées, et parfois au perroquet ses couleurs vives. Cependant, il semble y avoir plusieurs étapes dans la vie d’une femelle russe, puisque celle-ci commence sa vie en papillon, gracieuse, d’une beauté surprenante, et flamboyante, avant de devenir chenille, ronde et entourée de son cocon de draps et de foulards. La jeune russe est froide est distante, beauté inaccessible, physiquement intelligente,  tandis que la russe âgée regrette sa beauté passée.

La nature, dans sa création de la femme russe, a su faire preuve de justice puisque, si les jolies femmes restent très minces en se nourrissant de pommes de terres et de bière, les kilos semblent arriver plus tard. Ainsi ne doivent-elles pas laisser passer l’âge de la reproduction, au risque de ne plus pouvoir trouver de mâle pour les entretenir. Dans les qualités qu’elles recherchent en leur protecteur, on peut dire que le physique n’a pas grande importance. Les chaînes en or, les voitures luxieuses, et les téléphones nouvelle génération semblent être des arguments plus pertinents.

Leurs arguments pour tomber le mêle sont situés au niveau de leurs vêtements. Les jupes se portent très courtes (à moins que ce ne soit les jambes qui sont trop longues ?)  et les talons aiguilles très hauts. Les chaussures russes sont particulièrement intéressantes du fait de leur laideur, colorées et surchargées à souhait. Le maquillage lui aussi est souvent utilisé de manière excessive, virant parfois au camouflage.

 En définitive, les femelles russes sont bien souvent très agréables à regarder, mais bien plus difficiles à aborder. Toutes ne sont pourtant pas « belles » puisque le plus grand nombre se contente d’être « bonnes ». N’y voyez là aucune jalousie de la part d’une française, petite et brune, mais bien l’avis d’un expert averti !

Pour vous prouver ma bonne foie, je vous ai fait une petite sélection de quelques jolis spécimens, afin que vous vous fassiez votre opinion.

Commenter cet article

replica handbags 06/04/2013 09:14


Now, you have all the factors to buy your preferred purses from the selection of D & G replica handbags. As the newest selection has
arrived at the shops, racks and you can determine all the styles that you have decreased for right now. Therefore, buy the best products from the selection of D & G replica handbags and get ready yourself for a limitless trip of styles, as this item has been dealing with full persistence for the dearest clients
only. You can also affiliate yourself with these expertly developed purses in as inexpensive as $100. With such reasonable prices, what else do you need to buy from the selection of D & G
replica handbag? We think this would be a great time as the clients have already began taking interest and yet again, the item shows to be a
party cracker.
There are some amazing styles available that you can buy within the selection of D & G replica bags. The on the internet industry performs
with a simplest of structure. Now, you can check out this site and order your products on the internet with a choice to pay immediately at the website or at plenty of duration of shipping. We
would suggest shelling out your expenses at plenty of duration of shipping as this would keep your cash unscathed. You can select between your preferred styles that are provided to you through
increased item pictures and modified cost.

professional shears 30/11/2011 14:04


Finally, a challenge that I am enthusiastic about. I have looked for details of this quality for the last several hours. Your web-site is significantly valued.


professional shears

Lizotchka 03/09/2008 22:28

Totalement d'accord avec le docteur!

flo 20/08/2006 18:17

interessante cette étude et je dirais même rassurante!!!!!comme quoi ce n'est pas toujours mieu chez les autres...

Christophe 20/08/2006 00:35

A ton retour, Docteur Pauline, par souci de justice,    tu nous feras une étude anthropologique de la femelle parisienne?    En tout cas, tu m'en avais déjà parlé, mais c'est sûr que ça casse un peu le mythe!Christophe